Des tonnes de pâtes, de la générosité à profusion et plus de 20 000 $ pour la Maison

Il faut bien sûr ajouter de multiples casseroles de sauce à spaghettis. Et la chef ? Une femme dont le dévouement et la générosité n’a d’égale que la gratitude qu’elle éprouve depuis qu’elle a accompagné son époux à la fin de sa vie à la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges (MSPVS) en 2014. Elle se nomme Marie-Line Leblanc et l’événement communautaire qu’elle organise depuis 2015 est un souper spaghetti annuel qui a jusqu’ici permis d’amasser un peu plus de 20 000 $ pour la Maison.

Un exploit? Parlons plutôt d’une femme ayant un jour senti le besoin de donner à son tour à la Maison qui a accueilli son époux en fin de vie ainsi que ses proches. « On m’a dit qu’il en coûte plus de 4 000 $ par jour au total pour les soins aux patients. J’ai voulu en quelque sorte remettre la somme du coût des trois jours que mon mari a passés à la Maison », raconte Marie-Line Leblanc.

Elle et ses proches ont au départ simplement formé une équipe et participé à la Marche annuelle de la MSPVS en 2014. Leur premier souper spaghetti, en 2015, a permis de récolter 3 800 $. Ce succès a-t-il surpris l’instigatrice de l’événement ?« Je ne m’étais pas fixé d’objectif, j’étais en fait seulement très très contente, j’en ai pleuré », relate-t-elle.

Il faut dire qu’elle a bénéficié de l’appui de plusieurs personnes dans son entourage, en plus de celui de commanditaires et partenaires qui fournissent notamment les items vendus à l’encan chinois lors de la soirée. Ces partenaires, tels que Hyundai Valleyfield, lui sont demeurés fidèles et d’autres se joignent à eux, souligne Mme Leblanc. La municipalité de Saint-Télesphore met gratuitement une salle du Centre communautaire à sa disposition pour la tenue de l’événement et ce depuis sa première édition.

Sans compter la quinzaine de personnes qui mettent l’épaule à la roue notamment pour la vente de billets, pour la tenue du bar, la recherche de commanditaires et l’administration.

« En plus de la région de Soulanges, nous avons des convives qui viennent de l’Ontario… nous passons par toute la gamme des émotions lors de ces soirées. Je rencontre des gens qui ont connu une personne qui est décédée à la Maison et c’est parfois très touchant », mentionne Mme Leblanc en précisant qu’entre 200 et 250 personnes se réunissent pour l’événement.

L’édition 2016 du souper a généré au total 4 900 $, on a amassé 4 560 $ en 2017 et la générosité a permis de récolter 7 005 $ en 2018 ! Ces montants incluent les dons personnels. Le Souper spaghetti 2019 se tiendra le 27 avril. Et après ? L’événement étant bien rodé, elle compte le reproduire tant qu’elle en sera capable, affirme-t-elle.

Il faut dire qu’un moment comme celui où le conjoint de Mme Leblanc a rejoint celle-ci sur scène au cours du souper de 2018 et « qu’il a pris le micro pour annoncer le montant… j’étais un peu surprise! » fut un moment qu’elle n’oubliera pas de sitôt. « J’ai fondu en larmes quand j’ai entendu le montant ! », se rappelle-t-elle.

Et ce n’est pas tout : en 2015, elle organisait cet événement pour SA cause. Désormais, elle le fait pour une mission qui touche un très grand nombre de personnes…