Et de cinq… tournois de golf, pour la pérennité d’une Maison d’exception

Jean St-Pierre possède l’aisance sociale comme la spontanéité du sourire : tout naturellement. Mais quand il prend une cause à bras-le-corps (ou le-cœur…), il entraîne à sa suite ceux qui partagent ses convictions. C’est ainsi qu’il a mis sa passion au service de la Fondation de la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges (FMSPVS), en contribuant au succès de son Tournoi de golf annuel. Il en fut président d’honneur à deux reprises, mais également ambassadeur et membre du comité organisateur et a œuvré fort efficacement à la quête de commandites. Il aurait pu s’asseoir sur son succès.

Pourtant, il a accepté de présider le Tournoi 2018 – le lundi 11 juin au Club de golf Whitlock & Country Club à Hudson – parce qu’il croit plus que jamais que les soins prodigués à la MSPVS valent bien le don de temps… et la distribution de sourires! En fait, il percevait déjà les soins palliatifs comme étant un service essentiel mais la MSPVS touchait une corde sensible puisque quatre personnes qu’il connaissait – membres de son réseau d’affaires, connaissances et amis – y avaient séjourné. Mme Monique Bourbonnais, indispensable bénévole de longue date de la Maison, n’a donc pas mis beaucoup de temps à le convaincre de présenter sa candidature pour un poste de membre du conseil d’administration de la FMSPVS, qu’il a obtenu.

« Notre entreprise a beaucoup reçu de la population, je veux redonner en quelque sorte à la société», mentionne celui qui est président de l’entreprise Services de rebuts Soulanges.

Celle-ci est née en 1981 sous le chapeau de Hans Gruenwald Entreprises et Jean St-Pierre, qui y occupait le poste de contrôleur, en est devenu associé en 1986, puis co-propriétaire avec Steven Gruenwald en 2004.

Puis il a commencé à saupoudrer ici et là, au profit de différents organismes, son temps, ses connaissances et son désir d’aider : le CFER des Trois-Lacs, l’APCHQ, à titre d’administrateur, l’APCHQ Montérégie-Suroît (dont il préside le conseil d’administration), l’AESEQ (Association des entreprises spécialisées en eau du Québec), de même que des causes telles que la recherche sur les maladies infantiles, les soins de santé et le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.

Son alliance avec le Tournoi de golf de la FMSPVS fut scellée avec la présidence d’honneur de sa seconde édition en 2006, rôle qui lui fut à nouveau confié en 2009. Il en fut ambassadeur en 2010 et en 2017, organisateur en 2012, membre du comité organisateur en 2013 et responsable de la recherche de commandites en 2015 et 2016.

« J’avais décidé de tout arrêter l’an passé…», laisse-t-il tomber. Mais voilà, il ne peut laisser tomber la Maison. « J’ai entendu dire par tous ceux que j’ai connus et qui ont bénéficié de ses services que les soins de la MSPVS étaient les meilleurs qu’ils aient reçus », précise-t-il.

C’est qu’il est facile de convaincre en distribuant les sourires, lorsque ce don de soi contribue à la pérennité d’une Maison où la sérénité fait naître le sourire sur le visage des patients et de leurs proches…