Jouer au golf en mémoire d’un homme aimé, pour que vive la Maison

Comme tant d’autres, ils ont été abasourdis quand on leur a révélé le revers de la médaille : ces soins qui ont été prodigués à leur être cher, avec tellement d’humanité qu’ils ont enveloppé ses deux derniers jours de vie d’une grande sérénité, ces soins si précieux et ce lieu de réconfort ne pouvaient exister sans les dons et autres actes de générosité?? Il fallait agir.

C’est avec cette volonté de contribuer à la pérennité de la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges (MSPVS) que la famille de feu Gérard Charlebois a amassé plus de 22 000 $ pour la Maison, en organisant deux tournois de golf, en 2017 et en 2018. Leur événement communautaire fort couru revient cet été.

Chose certaine, lors de ces deux tournois, de nombreuses balles ont été frappées en guise de salutation d’hommage à l’homme dont le tournoi porte le nom. C’est que Gérard Charlebois était un amoureux de ce sport, signale sa fille Émilie, organisatrice du Tournoi de golf Gérard-Charlebois, qui se tient le samedi 15 juin prochain au Club de golf Banlieue Ouest à Saint-Zotique.

« Papa séjourné à la Maison en 2016. Nous nous étions sentis interpellés en apprenant que la Maison ne pouvait vivre sans les dons. Nous avons décidé d’organiser un tournoi un an plus tard. Son anniversaire correspondait à la fin de semaine de la Fête des pères alors c’est pour cette raison que nous avons choisi cette date… », ajoute-t-elle, en précisant que l’événement de collecte de fonds se démarque aussi par de fortes doses de rigolade, car son père était doté d’un grand sens de l’humour…

Il est aussi parsemé de moments savoureux et touchants, comme lorsque la grand-mère d’Émilie a frappé la première balle du tournoi l’an dernier… à l’âge de 97 ans!

Avec 144 joueurs, la première édition avait permis de recueillir un peu plus de 10 000 $ pour la MSPVS, alors qu’on avait fixé un objectif de… 4 000 $! Et rebelote en 2018, avec 12 247 $!

La solidarité et le désir de prêter main-forte pour une noble cause sont les assises de ce succès : Simon, le fils de Gérard, sœur, belle-sœur, amis et plusieurs autres ont mis la main à la pâte pour organiser les deux tournois. Sans oublier l’apport des entreprises de la région, indispensables commanditaires. « Au début, c’est plus difficile de convaincre certaines entreprises, mais la plupart connaissent la Maison et ont entendu tellement de commentaires positifs à son sujet qu’ils n’hésitent pas à donner », souligne Émilie.

Elle et sa famille se sont tout de même demandé, à la fin de l’événement l’été dernier, s’ils allaient le reproduire en 2019. Les commentaires positifs – voire les demandes! – des proches, des amis et de leur entourage les ont convaincus de refaire le bon coup cette année. « Mais ce qui motive avant tout à le refaire, c’est l’envie de donner à la Maison », précise Émilie.

Cette année, un brunch remplace le dîner. Et la bière qui sera servie au cours de cette journée est la Molson Ex, parce que c’était la broue favorite de Gérard Charlebois. Ainsi, on se rappellera une autre fois celui au nom de qui on accomplit ce geste généreux – que l’on soit organisateur ou participant – pour que survive ce lieu serein où il a tourné la dernière page de sa vie…